Bosnia and Herzegovina

Joueur MIN 2R/2T 3R/3T TR/TT 1R/1T RO RD RT PD IN BP CO PTS EFF
Almir HASANDIC 27 3/5 0/1 50.0 3/3 0 1 1 5 0 2 0 9 10
Aleksandar LAZIC 25 3/4 0/2 50.0 2/2 1 2 3 1 1 3 0 8 7
Adin VRABAC 27 5/10 0/3 38.5 0/0 1 3 4 1 2 3 0 10 6
Amar ALIBEGOVIC 12 0/0 1/2 50.0 0/0 0 2 2 1 0 1 1 3 5
Amar GEGIC 18 4/6 0/1 57.1 0/0 1 1 2 1 1 4 0 8 5
Ibrahim DURMO 10 3/5 0/0 60.0 1/4 1 0 1 0 0 0 0 7 3
Nedzad MURATOVIC 3 0/0 0/0 - 0/0 0 1 1 0 0 0 0 0 1
Edin ATIC 18 1/3 0/2 20.0 1/2 2 1 3 0 1 2 0 3 0
Marko RIKALO 9 1/3 0/3 16.7 1/2 0 1 1 1 0 0 0 3 -1
Elmedin KIKANOVIC 23 0/6 0/0 - 1/2 1 1 2 1 2 1 0 1 -2
Markus LONCAR 9 0/3 0/0 - 0/0 1 0 1 1 0 2 0 0 -3
Darko TALIC 11 0/1 0/0 - 0/0 1 0 1 0 0 4 0 0 -4

France

Joueur MIN 2R/2T 3R/3T T% 1R/1T RO RD RT PD IN BP CO PTS EFF
Vincent POIRIER 13 5/5 0/0 100.0 6/7 2 4 6 1 1 0 0 16 23
Rudy GOBERT 17 5/5 0/0 100.0 6/8 4 2 6 0 1 1 1 16 21
Nando DE COLO 15 2/3 3/3 83.3 2/2 0 3 3 3 1 3 0 15 18
Nicolas BATUM 24 2/4 1/3 42.9 2/2 0 4 4 8 1 2 0 9 16
Paul LACOMBE 16 5/7 0/0 71.4 0/0 0 2 2 1 2 0 0 10 13
Andrew ALBICY 15 1/1 0/1 50.0 3/3 0 2 2 1 6 1 0 5 12
Thomas HEURTEL 21 1/2 1/4 33.3 1/2 0 5 5 5 0 1 0 6 10
Evan FOURNIER 23 2/3 1/4 42.9 3/3 0 0 0 3 0 0 0 10 9
Moustapha FALL 11 2/3 0/0 66.7 0/1 3 1 4 1 0 0 1 4 8
Fabien CAUSEUR 16 3/3 0/2 60.0 1/1 0 0 0 1 1 1 0 7 6
Boris DIAW 14 1/2 0/0 50.0 2/2 0 3 3 1 0 3 0 4 4
Alain KOFFI 10 0/4 0/0 - 0/0 0 3 3 1 1 0 0 0 1

Résumé

Avec la manière

Solides, appliqués et concentrés. Les Bleus ont mis tous les ingrédients dans une rencontre qui pouvait s’apparenter à un traquenard dans le chaudron de Tuzla face à la Bosnie-Herzégovine. Les hommes de Vincent Collet n’ont fait qu’une bouchée de jeunes bosniens diminués pour remporter une 5e victoire dans leur quête de Coupe du Monde 2019 (102-52).

Acclamé à son arrivée sur le parquet, le vice-champion de France avec l’AS Monaco, Elmedin Kikanovic, fait figure de rescapé de ce groupe bosnien. À Tuzla, les troupes de Dusko Vujosevic sont largement diminuées depuis le match aller à Rouen en novembre dernier : la pépite Dzanan Musa drafté par Brooklyn et donc indisponible, Gordic en conflit avec sa fédération ou encore Stipanovic manquent à l’appel. Un temps espéré, le NBAer Nurkic qui fait les beaux jours de Denver est aussi absent. L’inverse d’une Équipe de France qui a retrouvé un trio de star NBA (Gobert, Batum et Fournier) et des éléments majeurs qui évoluent en Euroleague (Heurtel, De Colo, Causeur, Poirier).

Dans la presse, Vujosevic avait promis « l’enfer de Tuzla » aux Tricolores. Le public local tient parole. Le début de match débute dans une ambiance incroyable, mais qui n’empêche pas Batum d’ouvrir la marque de loin puis sur contre-attaque avant que Rudy Gobert inscrive deux lancers. Élu meilleur défenseur de l’année lundi, Gobert fait parler sa force de dissuasion dans la raquette. La Bosnie, bien partie pour se qualifier pour le second tour, doit cependant aller chercher des victoires dans la perspective du 2e tour où l’ensemble des résultats sont conservés. Mais les Français ont le même objectif, et à Tuzla, Fournier de loin puis sur un 2+1 puis Diaw dans la transition compte bien prendre la direction de la Russie samedi avec une victoire de plus au compteur. Les Bleus ont beau encaissé des points sur les backdoors, ils mènent après 10 minutes (21-12, 10’).

Les rotations s’enchaînent tricolores avec un niveau de jeu toujours au-dessus de celui proposé par les bosniens. De Colo fait parler la poudre, tandis que Gobert est remplacé par un autre géant que les locaux ne parviennent pas à stopper, Moustapha Fall. Les Bleus défendent fort et mettent de l’intensité. Ils font le break sous l’impulsion de Fall d’abord, de Poirier présent au rebond offensif à deux reprises puis Lacombe sur une offrande d’Heurtel (36-18). Diaw sur la ligne, puis Fournier par la suite font grimper l’écart et les troupes de Vincent Collet comptent 22 points d’avance à la pause (44-22, 20’).

La Bosnie rentre péniblement des vestiaires. Les Bleus passent à 10-2 dans le sillage de duo De Colo-Gobert qui écrase ses adversaires. Le public bosnien semble résigné, mais tout autant connaisseur de la balle orange quand il applaudit les actions collectives tricolores, comme celle entre Diaw et Batum conclue par un dunk ravageur de Rudy Gobert. Dusko Vujosevic tente bien de stopper l’hémorragie en prenant un temps-mort, mais la France déroule. Causeur avec du toucher en fin de possession, puis le festival Heurtel font exploser le score à l’issue du 3e acte (73-36).
Le début du dernier acte est l’occasion pour Vincent Collet de tester une association qu’il avait déjà évoqué, celle entre deux géants tricolores. Gobert-Fall dans un premier temps, puis Gobert-Poirier ensuite. Les Tricolores déroulent dans ce 4e quart-temps tandis que les rotations s’enchaînent : Lacombe, Poirier et Albicy continuent d’alimenter la marque. Le public bosnien commence à quitter les travées alors que le match se poursuit. Les Bleus font le job jusqu’à la dernière seconde et l’emportent avec la manière (102-52).

Les Bleus prendront demain samedi la direction de Krasnodar, lieu du prochain et dernier affrontement de ce premier tour des qualifications à la Coupe du Monde 2019 face à la Russie. Après cinq succès en cinq matches, les coéquipiers de Boris Diaw voudront préserver leur invincibilité pour basculer au 2e tour avec six victoires au compteur.

France bat Bosnie-Herzégovine : 102-52


06/29/2018 - 21:47



Fournisseurs officiels
Partenaires officiels